LBV 26-02-2024 09:17

  • Appelez nous

    00241 73 47 87
  • Adresse

    Libreville
  • Heures d'ouverture

    8h00-15h00 (L-V)
Institut de recherche en écologie tropical



L’Institut de Recherche en Ecologie Tropicale est créé le 25 novembre 1985 par Décret n°001867/PR/MESRS L’IRET est un organisme de recherche spécialisé dans l’étude du fonctionnement global des écosystèmes en milieu gabonais, leur stabilité et leur potentiel de transformation.

 

L’IRET regroupe quatre départements, deux laboratoires et deux stations de recherche.

Parmi les départements, on distingue :

Le département d’Ecologie végétale oriente les activités vers la connaissance et la valorisation des écosystèmes (forêts, savanes, mangroves…). Ces programmes de recherches s’articulent autour de 2 grands axes.

Projets en cours :

-Caractérisation floristique du domaine vital des chimpanzés dans le parc national de Loango (2020-2021).

Etude phénologique des espèces d’arbres consommés par les Gorilles dans le parc national de Loango (2020-2021

-L’impact potentiel de l'interaction entre les espèces d’arbres hôtes et leurs parasites : les champignons parasites affectent-ils la croissance des arbres et leur survie dans la parcelle de Rabi ? (2017-2022).

Projet en cours :

-Estimation des stocks de carbone dans les forêts du bassin du Congo (2019-2022).

Le département d’Ecologie animale ; oriente les activités vers la connaissance de la biodiversité animale et ses interactions avec elle-même ainsi qu’avec les autres composantes des écosystèmes.

Projets en cours :

-Développement de l'Ecotourisme de Vision des Animaux pour une Coexistence Durable entre l’Homme et la Faune Sauvage à Moukalaba (2021-2023). Partenaires : Universités de Kyoto et Chubu-Gakuin (Japon), ANPN Gabon UNtouched, IRSH, IPHAMETRA

-Suivi de la faune et des pressions humaines dans les concessions forestières au Gabon à l’aide des pièges photographiques (2020-2025). Partenaires : WWF, DGFAP

-La collecte systématique des outils utilisés par les chimpanzés de Moukalaba Doudou. (2021-2022).  Partenaires : Leakey Foundation, ANPN

 - SYMAV (Mise en place d’un système de surveillance de laboratoire pour les maladies virales représentant un problème de santé publique au Gabon). (2019-2021). Partenaires : Université Nagasaki, CERMEL

WILDING (Origine des populations sauvages d'Anophèles gambiae) (2019-2021). Partenaires : IRD, ANR, CIRMF.

Cartographie des vecteurs du paludisme au Gabon et leur profil de résistance aux insecticides (2019-2022). Partenaires : PNLP, OMS, AFD

GATECEP - La santé des grands singes en Afrique tropicale : maladies émergentes, conservation et perspectives évolutives de la santé humaine (2019-2022)

REZO (Recherche des réservoirs de zoonoses chez les animaux et les poissons). (2021-2024). Partenaires : IRAF, IPHAMETRA, CERMEL et Université Nagasaki

 

SYMAV (Mise en place d’un système de surveillance de laboratoire pour les maladies virales représentant un problème de santé publique au Gabon). (2019-2021). Partenaires : Université Nagasaki, CERMEL

WILDING (Origine des populations sauvages d'Anophèles gambiae) (2019-2021).

Cartographie des vecteurs du paludisme au Gabon et leur profil de résistance aux insecticides (2019-2022). Partenaires : PNLP, OMS, AFD

GATECEP - La santé des grands singes en Afrique tropicale : maladies émergentes, conservation et perspectives évolutives de la santé humaine (2019-2022)

REZO (Recherche des réservoirs de zoonoses chez les animaux et les poissons). (2021-2024) 

Le département des Écosystèmes terrestres : les activités qui y sont menées tournent autour de deux (2) axes :

           Projets en cours :

-Projet USFISH 1 Wild life : « Créer une base factuelle pour développer et évaluer des interventions visant à réduire la chasse non durable de la viande de brousse en Afrique centrale » (2019 – 2021). Partenaires : ANPN, Université de Sterling, USFISH

-Projet du Commerce, développement et environnement HUB (2019 – 2024). Partenaies: ANPN, Université de Sterling, UK Research and Innovation Global Challenges Research Fund (UKRI GCRF)

             Projets en cours :

-Projet « Soutenir la gestion durable des espèces d'arbres menacées d’extinction » Projet soumis par le gouvernement du Gabon par l'intermédiaire de l'organe de gestion CITES (2019 – 2021). Partenaires : ANPN, CITES

 

Le département des Ecosystèmes aquatiques, ces activités œuvrent dans les problématiques liées au fonctionnement et à la conservation des écosystèmes aquatiques.

             Projets en cours :

- Caractérisation de la qualité des cours d’eau des bassins versants, en République gabonaise : cas des communes d’Akanda, de Libreville et d’Owendo. (2020-2023).

- Évaluation et suivi des risques écologiques liés aux activités anthropiques (pèche excessive des fruits de mer, élevage des huitres exotiques) au Cap-Estérias.

 

L’IRET compte un laboratoire de biologie moléculaires et de microbiologie comprend deux unités et subdivises en salle de pré- et post amplification PCR



 

Machines pour amplification du génome : (a) machines à PCR conventionnelle et (b) PCR en Temps Réel.

Quant à l’unité de Microbiologie, les recherches menées sont celles qui nécessitent les cultures cellulaires dans les conditions d’asepsie. Dans cette unité, l’isolement et la culture bactérienne et parasitaire sont effectués.

Quant à l’unité de Microbiologie, les recherches menées sont celles qui nécessitent les cultures cellulaires dans les conditions d’asepsie. Dans cette unité, l’isolement et la culture bactérienne et parasitaire sont effectués.


(a) Chercheur de l’IRET manipulant sous la hotte à flux laminaire ou poste de sécurité microbiologique/ (b) Loupes et microscopes

 Parmi les stations de recherche, on distingue :

-         La station de recherche d’Ipassa située à une dizaine de kilomètre de la ville de Makokou, dans le parc national de l’Ivindo (Ogooué Ivindo) ; 

Un suivi de la végétation est fait depuis 1963 à travers un réseau de placettes permanentes. Cette station est bien équipée et continue d’accueillir des chercheurs de l’IRET, de l’université de Duke (USA) et biens d’autres. Elle abrite également les bureaux des conservateurs des parcs de l’Ivindo et de Minkébé


0 Laboratoire(s)